Pour Nadia Fettah Alaoui, ministre marocaine en charge du transport aérien, la RAM n’échappera pas à des suppressions d’emploi.

Nadia Fettah Alaoui
Nadia Fettah Alaoui

Lors de son passage devant les élus de la Chambre des représentants, la ministre marocaine du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale Nadia Fettah Alaoui n’est pas passée par quatre chemins. En se référant aux conclusions du dernier rapport de l’International Air Transport Association (IATA) sur les conséquences de la crise sur le secteur aérien, la ministre a indiqué que, s’agissant de la compagnie nationale Royal Air Maroc, il fallait s’attendre à des pertes financières et des suppressions d’emploi. Mais à quelle hauteur ? la ministre n’a pas donné de chiffres précis mais a assuré que son département étudie avec la direction de la RAM tous les scénarii d’un redémarrage progressif des vols. Il faut dire que cette annonce n’a pas vraiment surpris quand on connait le manque à gagner des compagnies aériennes dans le monde, en termes de chiffre d’affaires. D’après les estimations les plus optimistes, il devrait atteindre 252 milliards de dollars, fin 2020 et s’agissant du Maroc, le rapport de l’IATA table sur une baisse du trafic aérien de l’ordre de 5 millions de voyageurs cette année. Le Maroc est l’un des pays les plus touchés par la crise du tourisme liée à la pandémie du Covid-19. C’est ce qui ressort d’un rapport de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) sur l’évaluation des conséquences économiques de la crise actuelle sur le secteur touristique. En effet, le Royaume chérifien est le 7e pays qui a le plus pâti du Covid-19, avec une perte prévue de 5% de son PIB en lien direct avec la chute de l’activité touristique, dans le scénario modéré. L’ampleur et la durée de la crise s’accentuant sur le continent, les effets économiques seront encore plus significatifs. Les incertitudes quant à son évolution et ses conséquences doivent conduire les acteurs publics et privés du secteur aérien à anticiper tous les scénarii.

A.T