Les défis d’Alain Nkontchou, nouveau PCA d’Ecobank

Alain Nkontchou
Alain Nkontchou

C’est donc Alain Nkontchou, ce banquier d’affaires camerounais de 57 ans (Il a été un des dirigeants de la banque d’affaires Chase Manhattan à Londres), réputé pour sa connaissance fine des marchés financiers africains et internationaux, que les administrateurs du Groupe Ecobank ont désigné comme Président de leur conseil. Aussi bien à l’aise sur les questions macro-économiques que sur les problématiques du secteur privé, Alain Nkontchou aura tout de même des défis importants à relever pour assurer à la banque panafricaine sa place de leader dans son secteur. Les problèmes récents qu’ont vécus un certain nombre d’établissements financiers africains, soulèvent à nouveau l’enjeu de la responsabilité des administrateurs et notamment du niveau de leur implication dans l’évaluation des risques. Ce qui est certain, c’est que cette démarcation bien étanche lorsque tout va bien doit changer lorsqu’une crise survient ou que des enjeux hors du commun sollicitent des réponses immédiates et adaptées. C’est en principe le rôle du Président du Conseil d’Administration de faire évoluer cette démarcation au gré des circonstances. Mais compte tenu de ses états de service éprouvés et doté d’un bon leadership, Alain Nkontchou saura certainement faire les arbitrages nécessaires, en prenant soin de ne pas porter ombrage à l’autorité du Directeur général. Par ailleurs, vu son expertise des marchés financiers internationaux, il sera également une précieuse source de conseils et de support pour les décideurs de la banque. En tant que Président du conseil d’adminsitration, il demeure, au premier chef, le gardien de la légitimité et de la crédibilité d’Ecobank auprès des différentes parties prenantes et assume de ce fait, un rôle subtil qui va bien au-delà des prescriptions normatives et des listes de bonnes manières autour d’une table de conseil.

A.Touré