Proparco et Cofina signent un accord de prêt pour le financement des TPE et PME en Côte d’Ivoire et au Sénégal

Fatoumata Sissoko-Sy
Fatoumata Sissoko-Sy

Cet accord vise notamment à soutenir l’inclusion financière et le financement des TPE/PME sur le segment de la mésofinance. En Afrique l’accès des petites et moyennes entreprises au crédit bancaire reste encore une véritable course d’obstacles. L’inclusion financière des acteurs économiques de ce qu’il est désormais convenu d’appeler le «missing middle» (le chaînon manquant), c’est à dire ces entreprises se situant entre la microfinance et le système bancaire, se pose avec acuité. En apportant à Cofina, un concours financier à hauteur un de 10 millions euros, Proparco, filiale de l’AFD en charge du secteur privé, s’inscrit dans la perspective de fournir une réponse appropriée au principal enjeu auquel les PME sont confrontées de manière récurrente.

Les ressources ainsi allouées à Cofina, devront lui permettre d’accroitre son portefeuille de crédits et mieux accompagner, grâce à une offre adaptée, les PME qui constituent l’essentiel de sa clientèle. Pour Mme Fatoumata Sissoko-Sy, Directrice Régionale de Proparco, le groupe AFD a lancé en 2019 l’initiative Choose Africa, qui a pour objectif de consacrer 2,5 milliards d’euros au financement et à l’accompagnement de 10 000 start-up et PME sur le continent africain d’ici 2022. Cet engagement auprès des partenaires prend une signification particulière dans la crise actuelle et soutenir un acteur clé de la mésofinance devient une priorité pour Proparco car ce prêt permettra à Cofina de renforcer son soutien aux économies ivoirienne et sénégalaises pendant cette période difficile et aidera les entreprises à traverser cette crise.
En effet grâce à ce prêt, plus de 1000 petites et moyennes entreprises du Sénégal mais aussi de la Côte d’Ivoire devraient bénéficier d’une offre de financement et plus de 400 bénéficiaires individuels devraient avoir accès à un service essentiel.

A.C. Diallo