L’AUDA-NEPAD et ECOBANK s’allient pour soutenir les PME africaines

Ibrahim Mayaki
Ibrahim Mayaki

Le Dr Ibrahim Mayaki, Secrétaire exécutif de l’AUDA-NEPAD, et M. Ade Ayeyemi, Directeur général du groupe Ecobank, ont convenu de collaborer à une initiative continentale dont le but est de soutenir les micro et petites et moyennes entreprises (MPME) africaines face aux défis économiques et sociaux posés par la pandémie de COVID-19. Cette initiative a pour objectifs de créer une plateforme centralisée qui abordera les enjeux, les défis et les besoins des MPME pendant et après la COVID-19, et qui sera un outil global, flexible, complet et universel pour les MPME dans les secteurs formel et informel sur le continent. Pour ce faire il s’agira d’identifier les opportunités et les moyens novateurs, d’appuyer et de protéger les MPME et les opportunités d’emploi, notamment dans les entreprises alimentaires et agroalimentaires, les start-ups technologiques, les entités spécialisées dans la santé et celles qui opèrent en parallèle des chaînes d’approvisionnement, sachant que les MPME représentent environ 90 % des entreprises dans la plupart des économies africaines. La plateforme s’emploiera à coordonner et harmoniser les initiatives et les efforts en cours qui aident les MPME à accéder à l’information, au financement et aux mesures de relance budgétaire pendant l’épidémie. Un des objectifs majeurs est de garantir un accès continu des MPME aux marchés nationaux, régionaux et continentaux tout en formulant des recommandations aux décideurs politiques sur les solutions à apporter aux dettes intérieures qui pourraient être remises en question en raison des difficultés économiques auxquelles les États membres seront confrontés. Pour Dr Ibrahim Mayaki, la pandémie COVID-19, tout en frappant les économies mondiales, aura un effet dévastateur sur les économies et les entreprises africaines. Il a également ajouté que l’AUDA-NEPAD s’appuiera sur ses instruments, réseaux et programmes existants pour rassembler les parties prenantes autour d’une plateforme numérique qui mettra en avant et suivra les progrès réalisés. Pour sa part, le Directeur général du Groupe ECOBANK, M. Ade Ayeyemi, a précisé que la fragilité de certaines économies africaines est plus prononcée avec l’impact de COVID-19 et par conséquent la coordination continentale est essentielle pour soutenir les mesures nationales prises par les gouvernements afin d’endiguer la propagation du virus sur le continent. Il a en outre souligné que les MPME, qui constituent une grande partie des différentes économies africaines, ont une capacité d’absorption faible ou nulle face aux effets de la pandémie.

Anne-Cécile DIALLO