Interview – Marlène NGOYI MVIDIA Administrateur Directeur Général BGFIBANK RDC

Marlène Ngoyi Mvidia
Marlène Ngoyi Mvidia

Originaire de la République Démocratique du Congo (RDC) Marlène NGOYI MVIDIA affiche à son compteur professionnel, 17 ans d’expérience en finance internationale. Elle entame sa carrière aux Etats Unis, en banque d’investissement chez Merrill Lynch à New York avec un focus sur les opérations de haut de bilan (dette, fusions et acquisitions, capital investissement), des « Fortune 500 » du secteur de l’énergie. De retour sur le continent africain, elle a dirigé la banque d’investissement de BGFIBank où l’équipe continue de lever plus de USD 1 milliard par an pour financer des projets structurants à travers l’Afrique et particulièrement dans les 11 pays où le Groupe BGFIBank est présent. Mme NGOYI MVIDIA a la particularité d’avoir également passé de nombreuses années dans le Private Equity, notamment à Reliant Chicago et Catalyst Principal Partners basé à Nairobi au Kenya. Elle a ainsi pu exécuter des rachats de PME à haut potentiel, définir leurs stratégies de croissance à moyen terme, recruter les équipes dirigeantes et même siéger comme, membre actif au Conseil d’Administration ainsi que dans les Comités de gouvernance. C’est forte de ces différentes expériences, en banque d’investissement et en capital investissement que le Conseil d’Administration de BGFIBANK l’a nommée Administrateur Directeur Général de BGFIBank RDC.

Comment avez-vous accueilli votre récente nomination comme Directrice générale de BGFIBank RDC ?

Tout d’abord, il y a eu l’immense joie de revenir dans mon pays d’origine après plus de 25 ans d’expérience de vie dans les quatre coins du monde (Amérique du Nord, Amérique Centrale, Afrique de l’Est). Parallèlement, j’ai pris pleine conscience de la tâche importante qui était la mienne ; conduire BGFIBank RDC et ses 135 collaborateurs répartis à travers le pays, durant sa prochaine phase de croissance et exécuter le plan ambitieux que nous appelons en interne «AccTrans2020» (Accélérer la Transformation 2020).

Pouvez-vous, nous parler des défis prioritaires que vous comptez relever à la tête de BGFI Bank RDC ?

Une de mes premières priorités est de créer un environnement de confiance avec notre clientèle, nos partenaires bancaires, nos régulateurs, nos instances de gouvernance et toutes les parties prenantes qui contribuent à l’écosystème de BGFIBank RDC. Nonobstant les nouvelles technologies et la digitalisation de nos modes de vie, l’humain reste au centre des relations d’affaires et la confiance est un élément indispensable au développement d’une proposition de valeur pérenne et mutuellement bénéfique. Le marché congolais compte aujourd’hui une vingtaine de banques et le nombre continuera certainement de croître durant les prochaines années, il est donc essentiel pour BGFIBank RDC d’offrir des services différenciés en ligne avec notre savoir-faire métier. Plus spécifiquement, notre approche est de proposer à nos clients des solutions de financement, de placement et d’ingénierie financière sur mesure et d’accompagner leur croissance dans la durée. Nous allons également lancer, une offre digitale attrayante et performante, laquelle permettra à notre clientèle de corporate, de PME et de particuliers l’accès à la majorité de nos services de base 24 heures sur 24.

Comment comptez-vous relever tous ces défis, quels seront vos moyens d’action ?

Premièrement je compte sur le soutien de nos instances de gouvernance et plus spécifiquement du Conseil d’Administration récemment réorganisé, avec des Administrateurs internationaux ayant une expérience avérée du secteur bancaire en Afrique subsaharienne.

Dans un pays qui a des spécificités locales mais qui est amené à accroitre ses échanges et partenariats internationaux, cette approche « Glocal » (globale et locale) est, à notre sens, un modèle plus soutenable que d’autres, pour développer une croissance pérenne.

La RDC est aujourd’hui à un tournant majeur de son histoire politique, gardez-vous espoir sur son avenir économique ?

Le Président du Groupe BGFIBank, Henri-Claude OYIMA préside depuis fin 2018 le Conseil d’Administration de BGFIBank RDC, ceci est un signal fort qui confirme l’importance stratégique qu’accorde le Groupe à cette filiale du plus grand pays d’Afrique Centrale, région pour laquelle BGFIBank est sacrée meilleure banque par le African Banker Awards depuis plusieurs années consécutives.

Avec ses 80 millions d’habitants, 80 millions d’hectares de terres arables, plus de 1 000 minéraux précieux et un potentiel énergétique de 100 000 MW, la RDC a tous les atouts pour devenir une des locomotives d’Afrique et un acteur majeur d’échanges commerciaux au niveau mondial.

De plus le succès de BGFIBank RDC passera nécessairement par l’engagement de ses 135 collaborateurs qui travaillent chaque jour pour la pour- suite de l’excellence humaine, commerciale, organisationnelle et prévisionnelle dans le cadre du projet d’entreprise Excellence 2020.

Il faudra bien entendu, pour cela, une inéluctable synergie d’actions et de vision entre les acteurs publics, privés, nationaux et internationaux pour que la RDC développe pleinement son énorme potentiel économique. L’engagement de BGFIBank pour l’accélération du développement de la RDC est total.

De quels avantages concurrentiels peut faire prévaloir, aujourd’hui, BGFI Bank RDC ?

D’abord, son appartenance au plus grand groupe financier d’Afrique Centrale avec un total de bilan de USD 6 milliards, une présence dans 11 pays (Afrique de l’Ouest, Afrique Centrale et Europe) et une expertise métier avérée dans la banque commerciale, la banque d’investissement, le trade finance etc. Nous sommes présents en RDC depuis une décennie et avons investi dans un réseau de 9 agences à travers le pays, inauguré notre siège social à Kinshasa il y a plusieurs années et recruté 135 collaborateurs congolais pour exécuter notre mission et vision. BGFIBank RDC compte poursuivre sa croissance en adaptant son offre aux réalités du marché congolais tout en s’alignant parfaitement sur règles et procédures préconisées par le Groupe, lesquelles se calquent sur les meilleures pratiques internationales. Nous nous sommes donné les moyens de réussir et restons convaincus plus que jamais que le meilleur reste à venir !

Entretien réalisé par A.C. DIALLO